Il est l’heure des saucisses et des côtelettes, des frites et du ketchup. Les 3 premières passe se sont déroulées sans pluie mais le dieu du tonnerre châblaisien se manifeste dans les montagnes alentours. Les lutteurs Neuchâtelois sont présents, mais le soleil brille avant tout pour Vincent Erb (3c 28.50) qui s’est incliné lors de la 1ère passe mais s’est magnifiquement repris en remportant les deux autres. Jonathan Droxler (4h à 28.25), Virgile Taillard (4x à 28.25), Bastian Torche (4y à 28.25), Samuel Dind (8c à 27), Jess Jeannin (8k à 27), Léo Joliat (8l à 27), Elias Z’Rotz (8y à 27), Loïc Maridor (9f 26.75), Rayan Reichenbach (11l à 25.5), Dimitri Roux (11k à 25.5).
 
Après la reprise des passes, St-Pierre ayant certainement bu un peu trop de jus de houblon, a évacué le trop pour une averse limitée dans le temps.  Même la pluie ne peut déranger une Fête Romande de lutte à Aigle. Pour la finale on s’achemine vers une finale Christian Stucki – 48.75 – de Lyss (BKSV) contre Steven Moser – de Bruenisried (Singine). Le soleil pourrait bien illuminer le vainqueur.
 
Le beau bébé de Lyss, Christian Stucki, vainqueur de la Fête Romande d’Aigle, du 12 juin 2016. Christian a poussé son adversaire vers le bord du rond de sciure, l’a serré et projeté au sol. Le tout en 2,14 minutes. Il remporte le premier prix, le puissant Rival, majestueux taureau de 3 ans. Anecdote, les épaules du vainqueur étaient aussi large que la bête.
Magnifique.
 
 
Cocorico pour un lutteur neuchâtelois
Jonathan Droxler des Brenets décroche une couronne, il termine 4b avec un total de 56.75 points. Bravo pour ce magnifique résultat qui découle d’un travail de préparation sérieux et appliqué. Tous les espoirs s’ouvrent à lui.
Fête romande de lutte, Aigle, 12 juin 2016